VACCINATION GRIPPE

Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

VACCINATION GRIPPE

23/11/2021 @ 10:00 31/01/2022 @ 13:00

JE CHOISIS MA DATE DE RDV ET JE RENSEIGNE MES INFOS.
février 2023
lun
mar
mer
jeu
ven
30
31
1
2
3
6
7
8
9
10
13
14
15
16
17
20
21
22
23
24
27
28
1
2
3

LE SAVIEZ-VOUS ?

L’épidémie de grippe en France métropolitaine survient chaque année le plus souvent en hiver et touche entre 2 et 6 millions de personnes. Plus de 90% des décès liés à la grippe (9 000 en moyenne en France) surviennent chez des personnes de plus de 65 ans.

Vaccination contre la grippe dans le cadre de l’épidémie de COVID-19 :
Il sera possible de réaliser en même temps la vaccination antigrippale et le rappel de la vaccination contre la COVID-19

  • le type A, potentiellement le plus dangereux, à l’origine trois ou quatre fois par siècle, de pandémies qui peuvent être très meurtrières ;
  • le type B, également responsable d’épidémies.

La grippe est une maladie contagieuse. Elle se transmet par voie aérienne (projection de sécrétions par les postillons, la toux ou les éternuements), directement lors de contact rapproché avec une personne malade, ou par contact avec les mains ou des objets contaminés (poignée de porte, couverts…). Après la contamination par le virus de la grippe, la maladie se déclare sous 48h en moyenne. Les personnes infectées restent contagieuses jusqu’à cinq jours après le début des premiers signes (jusqu’à sept jours chez l’enfant).

Habituellement, elle apparaît brutalement sous la forme d’une forte fièvre, de courbatures, de maux de tête, de fatigue intense, d’un malaise général et de symptômes respiratoires : toux sèche, nez qui coule. La maladie dure environ une semaine, mais une fatigue est fréquemment ressentie pendant les trois ou quatre semaines suivantes. Une toux sèche peut persister durant deux semaines.

La grippe est souvent considérée comme une maladie peu dangereuse, ce qui est le plus souvent le cas lorsqu’elle survient chez des sujets jeunes en parfaite santé. Or, la grippe peut être grave, voire mortelle en particulier chez les personnes fragiles, comme les personnes âgées ou atteintes de certaines maladies chroniques, les femmes enceintes, les personnes obèses ou les nourrissons. Des complications peuvent alors apparaître, liées  :

Le traitement de la grippe associe le repos, la réhydratation, et la prise de médicaments contre la fièvre et les douleurs (antipyrétiques).

Le recours à un médicament antiviral spécifique contre la grippe peut être proposé par le médecin traitant dans certaines situations. Dans ce cas, le traitement est efficace s’il débute dans les deux jours après l’apparition des symptômes.

La grande majorité des cas graves admis en réanimation ont un facteur de risque. La vaccination reste donc la solution de prévention individuelle à privilégier pour les personnes à risque.